Combat de Gros Coqs

Publié le par Le Gros Scié

L'histoire des Gros est parfois ponctuée de quelques épisodes navrants. ainsi, la rencontre du  Grostostérone et du Gros T-Rancene pouvait qu'être productive d'étincelles musclées :

Le Gros T'es rance
Le Gros T'es rance
0 message
Nouveau
Nulle histoire de coquine ne peut advenir sans que Moi, Je sois partie prenante des parties de l'un et de l'autre - hors mon pieu, il n'est que coït animal et stupide car sans Moi, indispensable guide de tout rencontre sexuelle, vous n'êtes que des pâtes informes.

T.Rance, G... O. D.. Gourou Ou Dieu
Restons simple, appelez-moi Dieu
    Tous ses posts Voir le blog de Le Gros T'es rance Voir le blog de Le Gros T'es rance 
Grostostérone
Grostostérone
0 message
Nouveau
Ouais c'est ça !
T-Rance  j'vais t'montrer c'que c'est qu'un boss, tu vas la sentir ma bosse !
Ca a poussé tout d'un coup ! J'les boutons de mon jean's qu'ont explosé !
    Tous ses posts Voir le blog de Grostostérone Voir le blog de Grostostérone 
Le Gros T'es rance
Le Gros T'es rance
0 message
Nouveau
Oui, toi aussi, eunuque à gode-ceinture boursoufflé de suffisance et d'anabolisant, tu peux avoir une sexualité - je sens en toi le soumis qui s'ignore délibérément. Je saurai splendidement instiller dans ta cervelle creuse les prémisses d'un début de joie extatique quand tu seras devenu toi-même : mon esclave.
Restons simple, appelez-moi Dieu
Grostostérone
Grostostérone
0 message
Nouveau
Ouais c'est ça tête de fiotte ! Quand tu l'aura profond tu pourras même plus te servir de ta bouche. Esclafff, eclaff tu dira !
Ca a poussé tout d'un coup ! J'les boutons de mon jean's qu'ont explosé !
Le Gros T'es rance
Le Gros T'es rance
0 message
Nouveau
Oui, je perçois en toi la veulerie agressive de la larve sous-humaine prête à se vautrer dans les fanfreluches latexées, empalé lascivement sur son désir flou d'être enfin autre chose que lui-même. Tu n'es même pas homme, tu es matière brute, tu es fange informe - viens à moi, larve, et je saurai te donner forme.
Restons simple, appelez-moi Dieu

Hélas, ils ne purent se marier et ils ne purent avoir d'enfants...

Publié dans Le Gros Scié

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article